Les dentistes se font rares en Gaspésie. Si bien que plusieurs familles doivent faire plus de deux heures de route afin d'obtenir un rendez-vous. C'est le cas de Nathaniel Budd et de sa famille. Un peu avant Noël, la famille de Sainte-Anne-des-Monts a hypothéqué une journée entière afin de se rendre à Rimouski, à 2 h 30 de route, pour s'y faire examiner les dents. C'est l'endroit le plus près de chez eux où ils ont pu obtenir des rendez-vous. Quand vous avez besoin de comprendre en détail,vous pouvez vérifier plus de lampe à polymériser dentaire sur www.athenadental.fr



On ne trouve qu'un seul dentiste à Sainte-Anne-des-Monts, et il affiche complet depuis 2005. Gaston Lepage affirme qu'il aimerait accueillir plus de clients, mais les délais d'attente deviendraient déraisonnables. « On a un an et trois mois d'attente, là. Si on accepte d'autres patients, on va avoir deux, trois ans d'attente. C'est pas rendre service à la clientèle qui est établie. » La machine thermoformage dentaire,pouvez-vous me donner les conseils?

Selon les différentes disciplines et en fonction des traitements requis, des délais d’attente plus ou moins importants sont généralement prévus. Lorsque la demande pour certains traitements dépasse la capacité d’accueil, le patient est inscrit sur une liste d’attente. En revanche, une pénurie ponctuelle pour certains soins peut réduire considérablement le délai d’attente. La majorité des professeurs de la Faculté reçoivent et traitent des patients à la clinique qui leur est réservée. Sommités dans leur discipline, ils ont acquis une expertise et un savoir-faire de haut niveau, qu’ils maintiennent et développent pour le bénéfice des étudiants, mais aussi celui des patients de leur clinique.

La Gaspésie affiche le pire ratio de patients par dentiste au Québec. Alors qu'à Montréal, on trouve environ 1000 habitants par dentiste, le ratio atteint 3400 dans la péninsule. Peter White, dentiste à New Richmond, est membre du conseil d'administration de l'Ordre des dentistes du Québec. Il milite depuis de nombreuses années pour tenter d'améliorer la situation. Le problème s'étend dans l'ensemble de la Gaspésie : de la Baie-des-Chaleurs à la Haute-Gaspésie en passant par Grande-Vallée. Il est difficile de recruter de nouveaux dentistes, puisque ceux-ci tendent à demeurer en ville une fois leurs études terminées.