Si vous avez déjà ressenti une douleur dentaire vive et lancinante dans certaines situations particulières, il pourrait fort bien s’agir de sensibilité dentaire. Celle-ci peut se manifester à tout âge, mais elle est plus fréquente chez les personnes âgées entre 20 et 50 ans. On estime qu’elle afflige un Canadien sur trois. La sensibilité dentaire, aussi appelée hypersensibilité dentaire (ou dentinaire), est souvent due à un retrait de la gencive qui expose la partie inférieure de la dent et ne protège plus totalement la dentine.  Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez chercher plus de lampe de blanchiment dentaire et blanchiment dentaire sur notre site.



La dentine est la couche sensible située sous l’émail de la dent. Ce peut être aussi une destruction de l’émail qui expose la dentine. On peut constater une sensibilité occasionnelle ou, dans certains cas, la présence d’une douleur quasi constante. Parfois, la douleur due à la sensibilité dentaire disparaît, puis revient, de façon cyclique. Elle peut être décrite comme un élancement ou un choc brusque et aïgu. Qulles sont les caractéristiques de lampe frontale modèle KD-202A-2 ?

Cette sensibilité peut se développer subitement ou graduellement avec le temps et, dans la plupart des cas, elle indique la présence d’un problème quelconque. Bien qu’elle n’entraîne parfois qu’un léger inconfort, la sensibilité dentaire peut causer une gêne importante aux personnes qui en souffrent. Certains croient, à tort, qu’il est normal d’éprouver de la sensibilité dentaire (avec l’âge, par exemple) et ne cherchent donc pas de solution à leur problème.

La consommation d’aliments et de boissons acides. En effet, certains aliments ou boissons peuvent contribuer à un processus chimique qui déminéralise l’émail de la dent. C’est le cas, par exemple, des boissons gazeuses et des agrumes et leur jus. La maladie des gencives. La gingivite et la parodontite, par exemple, sont des maladies qui peuvent causer un retrait de la gencive, appelé récession gingivale. La dent, plus précisément la dentine, devient alors exposée.

Le blanchiment des dents. Il est possible de ressentir de la sensibilité dentaire lors d’un traitement de blanchiment des dents, ou peu après. Cet effet est habituellement passager. Le détartrage professionnel. Le détartrage et d’autres interventions dentaires (ex. : la pose d’un plombage ou d’un appareil orthodontique) peuvent provoquer une sensibilité dentaire temporaire. Le grincement des dents (bruxisme). Les gens qui grincent des dents durant la nuit sont davantage à risque d’avoir les dents sensibles. Certains d’entre eux ressentiront cet effet plus particulièrement le matin.